Publié le 30/08/2022

Attirer l’attention et maintenir l’intérêt des apprenants tout au long de la session de formation sont un défi de taille pour les formateurs. Dans l’optique d’une optimisation de leur pédagogie, ils se tournent alors vers les différentes méthodes pédagogiques, comme la méthode affirmative, la méthode interrogative et la méthode démonstrative. Parmi les méthodes plébiscitées se trouve la méthode interrogative. Voici ce qu’il faut retenir de ce moyen pédagogique exceptionnel.

Tout sur la méthode interrogative, une grande méthode pédagogique

 

La méthode interrogative compte parmi les méthodes pédagogiques de prédilection, en témoignent ses nombreux avantages.

personnes qui se posent des questions

Qu’est-ce que la méthode interrogative ?

La méthode interrogative invite les participants à découvrir, à acquérir et à comprendre par leur propre moyen. Le formateur transmet ses connaissances par le biais de questions. Le questionnement suscite l’intérêt des apprenants, les guide et les incite à la réflexion.

La méthode pédagogique interrogative encourage les apprenants à pousser la réflexion à son paroxysme afin de trouver des réponses pertinentes.

Quels sont les principes de base de la méthode interrogative ?

La méthode interrogative est fondée sur :

 

  • La compréhension des stagiaires du concept, base de l’acquisition ;
  • La connaissance du formateur ;
  • Les prérequis indispensables à la suivie de la formation.

 

Le questionnement est le cœur du système. Il constitue le moyen de construction des connaissances. Les interrogations permettent aussi aux apprenants d’établir les liens entre les éléments qui composent le concept.

La démarche démontre un rôle du formateur passif et un rôle de l’apprenant plus actif.

Quels sont les avantages de la méthode interrogative ?

Nombreux sont les avantages et inconvénients de la méthode interrogative. La méthode adapte les cours en fonction des réponses des apprenants. Cependant, elle met à l’écart les stagiaires inactifs qui peinent à prendre parole et à participer au débat.

Le formateur fait usage de la méthode de l’entonnoir pour poser les questions. En d’autres mots, il part d’une généralité et approfondit le sujet en apportant progressivement des précisions.

Comment fonctionne la méthode interrogative ?

La méthode interrogative suit une démarche spécifique scindée en 5 étapes.

Première étape : Identifier le contexte

Le formateur doit identifier le contexte : le lieu de la formation, la date, l’heure et les niveaux des participants. La méthode tient aussi compte de la salle. Le formateur étudie la surface de la pièce et s’équipe des instruments indispensables.

Identifier le contexte en équipe

La méthode appelle à son sens de la communication, à ses capacités à poser les bonnes questions et à ses facultés de reformulation.

Dans la méthode interrogative, le formateur excelle dans l’art de la prise de parole et l’écoute de ses stagiaires. Il fait preuve de patience et sait gérer le temps de parole de chacun et le nombre de questions.

Deuxième étape : Déterminer la méthode

Déterminer la méthode

La finalité de la méthode est d’obtenir les réponses par les stagiaires. Les questions sont posées en fonction de leur capacité à y répondre. Au fil des discussions, le formateur oriente les interrogations pour donner des pistes aux apprenants.

La méthode fait appel au sens de la réflexion, au sens de la communication et à la capacité à s’exprimer en public.

Troisième étape : Définir les objectifs pédagogiques

Il incombe au formateur de définir les objectifs pédagogiques de la formation. Ils s’appuient sur : la durée de la session, les compétences des apprenants et les attentes des entreprises.

Définir les objectifs pédagogiques

En fonction des besoins, le formateur classe les objectifs en objectifs principaux et en sous-objectifs pédagogiques.

La formation aboutit à un test en vue de mesurer la compréhension et les nouvelles connaissances des apprenants.

Quatrième étape : Choisir les supports adaptés

support de formation

Le formateur choisit les supports adaptés à l’audience. Dans un souci de gestion de temps, il élabore un contenu synthétique.

Les images, les vidéos et les slides sont les bienvenus, à condition de rester fidèle au thème abordé.

 

Cinquième étape : Construire le cours

Une formation professionnelle centrée sur la méthode interrogative est composée :

  • De plusieurs types de questions : questions fermées, ouvertes, questions à choix multiples ;
  • D’une séance d’écoute ;
  • D’un temps de prise de parole ;
  • De la reformulation ;
  • D’une évaluation (facultative).

 

construire sa formation

Ces démarches favorisent la compréhension et la mémorisation.

Découvrez les autres méthodes pédagogiques au travers de nos articles sur la méthode affirmative, la méthode expositive, la méthode active et la méthode expérientielle. 

Partager :
Nouvelles offres, événements, actualités importantes…
Inscrivez-vous à notre Newsletter, et recevez nos nouvelles offres :
Les derniers articles
Ces articles peuvent aussi vous intéresser