Publié le 30/05/2024

Comment animer un cours magistral ?

Le cours magistral est toujours en application dans les écoles, les collèges, les lycées et même à l’université. L’approche consiste à expliquer un sujet à une audience bien définie à travers un exposé. Ce format sous-entend une intervention du formateur et une mise en retrait des apprenants, ce qui développe la monotonie. Alors, comment animer un cours magistral ?

il s'agit d'une photo prise dans un amphithéâtre donnant un cours à un classe

Qu’est-ce qu’un cours magistral ?

Le cours magistral est une méthode d’apprentissage appréciée des formateurs, mais en quoi consiste-t-il ?

Petit rappel sur le concept pédagogique

L’enseignement magistral est une méthode pédagogique qui figure dans le répertoire des enseignements traditionnels. Le formateur privilégie l’exposé en guise de formats d’apprentissage dans le cadre d’un cours.

 

La méthode prend différentes formes selon le contexte. A l’école, elle se limite à quelques explications suivies d’une série d’exercices. A l’université, elle se conjugue de conférences de méthode et de travaux dirigés (TD). Dans une formation professionnelle, le cours magistral contient un long débat et des travaux pratiques.

Quels sont les principes d’un cours magistral ?

Même si le formateur monopolise l’attention, il n’attend pas des apprenants une simple reproduction de ses paroles. La finalité de l’apprentissage est la transmission rapide des connaissances tout en respectant une organisation précise.

 

Le cours magistral se rapproche de la conférence, les différences résident dans le temps de parole et la nature de l’auditoire.

Quels sont les avantages et les inconvénients du cours magistral ?

il s'agit d'une illustration d'une main qui choissis entre un check et une croix pour avantages inconvénients

Le cours magistral a plusieurs avantages, à commencer par son accessibilité, mais il souffre aussi des vices des apprentissages formels.

Les avantages du cours magistral

Pour les apprenants, la pédagogie retient d’une part leur attention, assure leur concentration et développe leur motivation. Les interactions leur permettent de se tisser des liens. La séance leur offre également une opportunité de se construire des connaissances à travers le partage d’expérience du formateur.

 

Le cours magistral fournit les bases théoriques d’un sujet complexe grâce à un apprentissage structuré.

 

D’autre part, le cours magistral permet au formateur de transmettre sa passion à son auditoire. Il peut aussi démontrer son enthousiasme à travers sa communication.

Les inconvénients du cours magistral

La passivité des apprenants est un inconvénient majeur. Le formateur se contente d’enseigner tandis que l’audience se contente d’écouter.

 

Malgré la signature d’une feuille d’émargement, la pratique encourage l’absentéisme, car les cours se limitent à une transmission d’informations et une prise de notes.

 

La gestion du temps de parole se révèle aussi difficile pour le formateur. La compréhension se complique si les apprenants doivent assimiler une grande quantité d’informations en peu de temps et s’ils ne participent que rarement à la discussion. C’est pourquoi, les questions et la résolution de problème en groupe sont toujours les bienvenus. Elles sont autant de manière d’animer la séance.

Comment mettre en place un cours magistral ?

il s'agit d'une illustration d'un cartable

La mise en place d’un cours magistral prend du temps et demande de la préparation.

La phase de préparation d’un cours magistral

Le formateur a le devoir de se familiariser avec le contenu de la formation avant son intervention, ce qui implique un coup d’œil des supports de présentation utilisés (fascicule, PowerPoint, tableaux…). Il gagne même à connaître à l’avance la disposition de la salle et le nombre d’apprenants.

 

C’est lors de cette phase que le formateur prévoit un plan de secours : mis à disposition d’un outil de remplacement ou élaboration d’une solution de secours si l’effectif est insuffisant pour la réalisation d’un exercice…

 

La préparation de notes s’avère utile (plan détaillé, définitions-clés, exemples, points essentiels…) en guise d’aide-mémoire.

Animer un cours magistral

La première impression est essentielle. Le formateur se doit, lors de la rencontre, de briser la glace par la création d’un esprit de promotion. La technique consiste à lancer l’interaction et maintenir l’attention des étudiants.

 

Pour créer une atmosphère positive, il invite à la participation des apprenants tout au long du cours.

 

La variation des activités évite l’ennui. Un cours dynamique comprend donc un exposé, des explications, des exercices de groupes et individuels, des discussions

 

Les supports visuels sont d’un grand secours pour soutenir une idée, appuyer un message ou fournir un exemple précis.

 

Au milieu du cours, quelques anecdotes amusantes peuvent faire office de distraction.

Que faire après les cours ?

Pour garantir le succès du cours, la révision est nécessaire. Le formateur exige des apprenants un résumé du cours sur une base hebdomadaire. La technique facilite l’assimilation des leçons et donc la compréhension des apprenants. Cet effort réduit d’autant plus les préparations aux examens.

 

Le formateur doit maintenir une veille constante. Par conséquent, il tient compte des feedbacks des élèves afin d’améliorer ses cours.

Partager :
Nouvelles offres, événements, actualités importantes…
Inscrivez-vous à notre Newsletter, et recevez nos nouvelles offres :
Les derniers articles
Ces articles peuvent aussi vous intéresser