L’évolution des conditions de travail et le changement des habitudes ont transformé le rôle du manager. Il ne se contente plus de transmettre des ordres, de fixer des objectifs et de lancer des directives. Le manager porte désormais plusieurs casquettes. Ayant à sa responsabilité plusieurs salariés, il s’est acquitté d’une palette de tâches : contrôle, gestion, encadrement, suivi… Véritable polyvalent, il est devenu un pilier central de l’entreprise. L’exécution de ses différentes missions réclame néanmoins une formation management. Nous répondons à cette demande à travers notre plan de formation professionnelle en management. Voici ce que vous devez retenir de notre programme.

Tout savoir sur le management grâce à la formation professionnelle

Bien que le terme « management » sorte du registre anglophone, il a été francisé, mais en quoi consiste-t-il ?

Qu’est-ce que le management ?

Le management désigne une discipline récente qui porte souvent à confusion avec la gestion d’entreprise. Celle-ci se concentre sur la conduite des affaires dans sa globalité. Elle insiste sur la dimension technique : le patrimoine, la comptabilité, le contrôle de gestion…

Le management, quant à lui, renvoie à la planification, la direction ainsi qu’à l’administration d’une organisation afin de parvenir à l’atteinte des objectifs. Il évoque les techniques d’organisation de ressources. Il s’intéresse aussi à la dimension humaine et étudie les pratiques associées au travail collectif et à la synergie de compétences.

Le management définit la mise en œuvre des ressources humaines et les moyens matériels au service de l’entreprise. Selon Henri Fayol, il est rattaché à l’entreprise, ce qui relève de la fonction de direction (fonction administrative de H. Fayol). Le concept met l’accent sur la domination, bien que le management renferme d’autres aspects.

Résumé de l’histoire du management

Le management évolue dans le temps et selon le contexte. La notion naît des théories des organisations ayant tracé l’évolution du monde du travail. Le terme a fait son entrée en scène entre 1880 et 1920, période marquée par l’apparition du dirigeant salarié. Avant cette époque, les chefs d’entreprises répondaient uniquement au nom d’entrepreneurs ou d’héritiers.

La fin du XIXe siècle émerge le concept d’organisation scientifique du travail de Frederick Taylor. La théorie repose sur la chaîne de production et prône la répartition des tâches dans un souci de productivité.

Henry Ford part d’une rémunération motivante pour garantir le rendement. Henri Fayol, quant à lui, privilégie le souci du détail. D’après sa théorie de l’administration moderne, la performance des outils, le lieu de travail et l’encadrement des salariés priment sur la production.

Ce n’est qu’en 1920 que la dimension humaine prend son importance dans le management. Mary Parker Follet et Elton Mayo sont les instigateurs du concept. Selon eux, la discipline s’inspire de la psychologie. Michel Crozier ainsi que Max Weber, 2 sociologues de renom, partagent ce point de vue, au même titre que Henry Mintzberg. Voient alors le jour les approches épistémologiques du management.

Alfred Sloan, président de General Motors, apporte un vent de renouveau au management. Afin de rivaliser avec son concurrent Ford, il opte pour une division de son organisation. Chaque marque rattachée à General Motors (comme Cadillac, Pontiac, Chevrolet…) dispose de sa propre ressource : usines de conception et réseau de distribution.

Quels sont les principes fondamentaux du management ?

Les principes fondamentaux du management gravitent autour de :

  • l’orientation client ;
  • le leadership ;
  • le personnel ;
  • les procédures ;
  • l’amélioration ;
  • les relations bénéfiques.

L’orientation client s’attarde sur les besoins des cibles.

Le leadership de la direction implique la création d’un environnement favorable à la prospérité du système.

L’implication du personnel passe par la fixation d’objectifs réalisables sur une période bien définie.

L’instauration des procédures est la garantie d’un résultat satisfaisant, selon William Edward Deming, un statisticien de renom, d’où l’importance des processus.

S’améliorer de manière continuelle requiert de l’organisation, un encadrement continu des procédures ainsi qu’une correction des failles.

Les relations bénéfiques se concentrent sur les rapports internes entre cadres/dirigeants/gestionnaires et les rapports externes entre entreprise et fournisseurs ou entreprise et clients.

Quels sont les composants du management ?

Les composants du management ressortent les tâches d’un bon management. Il s’acquitte avant tout de l’élaboration de la stratégie globale de l’entreprise. Il est chargé de l’organisation du travail et de la répartition des tâches.

Il planifie les missions et surveille le respect des délais d’exécution. Il est en charge de la gestion du budget. Au besoin, il intervient dans la négociation avec les fournisseurs et les clients.

Il surveille la bonne marche de la communication interne.

Le manager est en charge de la motivation des troupes. Il désamorce les tensions et se place en tant que médiateur dans la résolution d’un conflit interne entre salariés.

Quelles sont les fonctions du management ?

Le pilotage de l’organisation est au cœur de ses préoccupations et compte parmi les fonctions du management. Ce rôle relève de la définition et de l’atteinte des objectifs à court et à long terme. Il travaille également sur les améliorations nécessaires en vue de parvenir aux résultats attendus.

Le manager mobilise les ressources humaines. L’animation, l’encouragement, la formation traduisent cette mobilisation.

Dans l’optique d’une transparence au sein de l’entreprise, il s’assure du libre accès à toutes les informations. D’autant que la communication constitue un levier à la prospérité de l’activité et la cohésion interne.

Il se charge de prendre les décisions dans son groupe. C’est pourquoi le manager choisit son style parmi :

  • le management directif ;
  • le management délégatif ;
  • le management participatif ;
  • le management persuasif.

Les experts en management d’entreprise privilégient le management participatif qui tient compte de l’avis de toutes les parties prenantes avant chaque décision.

Quels sont les enjeux du management ?

2 facteurs influencent les enjeux du management d’entreprise : l’évolution des objectifs de la masse salariale et les nouvelles habitudes. Quand bien même, les enjeux globaux du manager comprennent :

  • la souplesse dans l’exécution des tâches ;
  • l’autorité ;
  • l’autonomie des salariés ;
  • le contrôle des activités ;
  • la performance ;
  • le bien-être au travail ;
  • la gestion de l’individu et du collectif.

La recherche de la qualité de vie et la productivité sont les principaux facteurs de motivation. Dans l’optique d’un épanouissement professionnel, le manager s’attarde sur l’aspect psychosocial des individus. Il établit une veille sociale constante et veille au bien-être de chacun sans se détourner des objectifs de performance.

La formation professionnelle en management

Face aux missions et aux enjeux du management, une formation semble incontournable. Vous pouvez compter sur notre programme de formation management afin de vous apprêter à ce rôle.

Quelles sont les qualités d’un bon manager ?

Un bon manager connaît son équipe sur le bout des doigts. Il connaît ses forces et ses ambitions ainsi que son talon d’Achille.

La connaissance du groupe nécessite des entretiens collectifs et individuels préalables. De ces échanges ressortiront les objectifs personnels des employés, leur affinité, leur comportement et leur personnalité.

Le manager accorde du temps à l’écoute de ses employés. L’écoute active rehausse le taux d’adhésion aux décisions de groupe, sachant que l’accord est préférable aux ordres. Elle accélère également l’efficacité au travail. Elle évapore les tensions au sein du groupe.

Le manager excelle dans l’art d’échanger, de partager et de discuter avec ses collaborateurs. Il sait instaurer la confiance dès le premier contact. Il est en mesure de répandre un climat propice à la convivialité, au respect mutuel et à la sincérité.

Quelles sont les qualités d’un bon manager ?

Un bon manager connaît son équipe sur le bout des doigts. Il connaît ses forces et ses ambitions ainsi que son talon d’Achille.

La connaissance du groupe nécessite des entretiens collectifs et individuels préalables. De ces échanges ressortiront les objectifs personnels des employés, leur affinité, leur comportement et leur personnalité.

Le manager accorde du temps à l’écoute de ses employés. L’écoute active rehausse le taux d’adhésion aux décisions de groupe, sachant que l’accord est préférable aux ordres. Elle accélère également l’efficacité au travail. Elle évapore les tensions au sein du groupe.

Le manager excelle dans l’art d’échanger, de partager et de discuter avec ses collaborateurs. Il sait instaurer la confiance dès le premier contact. Il est en mesure de répandre un climat propice à la convivialité, au respect mutuel et à la sincérité.

Pourquoi suivre une formation en management ?

La position du manager nécessite des qualités intrinsèques en plus d’une multitude de connaissances techniques et des compétences spécifiques. Suivre une formation management se révèle donc capital afin de répondre à ce titre.

Gagner la confiance du groupe, gérer les projets, se glisser dans la peau d’un leader, administrer une équipe, ces compétences ne s’acquièrent pas à la va-vite, mais au bout d’une formation adaptée.

Notre formation professionnelle en management vous aidera à anticiper les changements, à renforcer votre habileté relationnelle et à déléguer les tâches. Le programme vous permettra également de mettre en place des techniques de management au service de l’entreprise. L’objectif de notre formation management est de vous donner les clés pour ériger une dynamique de coopération collective convergeant vers un objectif commun.

Quelle formation en management suivre ?

Les typologies de formation management comprennent :

  • la formation initiale ;
  • la formation continue ;
  • le MBA management ;
  • le VAE management.

La formation initiale s’intègre dans le cursus scolaire et s’adresse aux étudiants. La formation continue désigne nos formations professionnelles en management. Elle se déroule à distance ou en présentiel selon votre choix. Son objectif est de consolider vos compétences techniques, d’aiguiser vos connaissances et de vous aider à embrasser le métier de management.

Le MBA (Master of Business Administration) consiste en un programme spécifique aboutissant à l’accès à des postes confortables.

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ajoute de la valeur à votre expérience professionnelle. Débouchant sur un certificat, la formation développera votre parcours professionnel.

Quels programmes composent notre formation en management ?

Notre équipe de formateurs a mis sur pied un cursus complet comprenant les thématiques inter/intra de la formation :

  • le management d’équipe ;
  • le management stratégique ;
  • le management opérationnel ;
  • le management collaboratif ;
  • le management constitutionnel ;
  • le management cellulaire.

Notre programme se penche ensuite aux notions indissociables au management :

  • la mise en place d’un système d’information ;
  • le leadership ;
  • la bonne gouvernance ;
  • la finance ;
  • la communication et la gestion des conflits ;
  • la conduite vers le changement ;
  • l’innovation.

 

L’élaboration d’une formation en management dépend du niveau des apprenants et des attentes de l’entreprise. Nous privilégions la pratique à la théorie afin de mieux apprêter les stagiaires de la formation.